Editions Myoho, développement durable, économie sociale et solidaire - Textes Taoïstes : Lie Tseu , Yang Chu

menu accessibilité

menu principal

  • Imprimer cette page
  • Envoyer cette page à un ami
  • Inscrire cette page dans les favoris (Internet Explorer uniquement)
  • Partager dans Facebook - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
  • Partager dans Myspace - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
  • Partager dans Twitter - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
  • Partager dans Viadeo - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
Couverture de : Textes taoistes -  Ouverture dans une nouvelle fenêtre

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Textes taoistes

Date de parution : décembre 2011
ISBN : 9782916671130
14 x 21cm
Dos carré collé
144p.
PRIX DU LIVRE : 16€
PDF/ePub : 12€

Choix du format :      

Le Traité de Lie Tseu et Le Jardin du plaisir appartiennent à la phase de développement de la philosophie taoïste entre 400 et 300 av. J.C. Ces deux enseignements quoique très différents font partie du même corpus Lie Tseu auquel le texte de Yang Chu a été ajouté plus tardivement

La philosophie taoïste est une philosophie du naturalisme, et l’obéissance aux lois de la nature son premier axiome. Yang Chu et Lie Tseu partent du même point –l’observation et l’étude pénétrantes de la nature. Ils postulent l’existence d’une chose naturelle, ni bonne ni mauvaise en soi. Et pour les deux penseurs, une moralité couramment admise constitue une entrave.

Ils acceptent également la doctrine du vol universel de la nature –où toutes les choses qui y existent constituent la propriété commune, et où elles sont toutes volées– qui est purement taoïste. Il en est de même pour la doctrine de l’indifférence : le vrai taoïste minimise les désirs et envies.
 
Là où les deux penseurs divergent c’est dans la théorie de la conduite comme séparée de la spéculation métaphysique. Pour Yang Chu, la vie est dominée et limitée par les sens, l’homme ne doit renoncer à rien, ni ne doit se battre pour rien. Aussi il aboutit à une philosophie de vie tout à fait logique et amorale, dans laquelle la vie et l’expression de la vie sont centrées dans les sens, et où cultiver les sens est la loi essentielle et leur gratification, l’objet ultime.
 
Lie Tseu, essentiellement métaphysicien, plonge dans l’inconnaissable. Pour lui, la vie est une force étrangère, inerte, passive et féconde, imperméable, intangible et mystérieuse. C’est à la compréhension de cette force résidant derrière tous les phénomènes naturels que Lie Tseu encourage son disciple. Apprenez à connaître le Tao qui est la voie de la nature ; laissez-vous dériver pour vous unir à la nature. Les désirs et leur satisfaction n’ont aucune place dans cette philosophie.

Ainsi pour Yang Chu les sens sont tout, et leur satisfaction la seule chose qui importe. Pour Lie Tseu, sans contrainte et renonciation, on ne peut rien atteindre, car la voie du Tao est fermée. La philosophie de Yang Chu serait donc une philosophie de la joie et du contentement caractéristiques de la jeunesse, et celle de Lie Tseu, une philosophie de la passivité et de l’introspection qui siérait plutôt à la vieillesse.

 

TABLE DES MATIÈRES

I. Lie Tseu :
Cosmogonie.
L’Empereur Jaune.
Les Rêves.
Confucius.
Les Questions de Tang.
L’Effort et la Causalité.
La Causalité.

II. Yang Chu :
Le Jardin du plaisir.

Lire un extrait

Salon de l’Autre Livre

 

Salon de l’Autre Livre 2014

Le 12ème Salon International des Éditeurs Indépendants ouvre ses portes à 14h le vendredi 14 novembre dans le IVème arrondissement de Paris
Espace des Blancs-Manteaux
48 rue Vieille du Temple
M° Hôtel-de-Ville
Entrée gratuite

Vendredi 14 novembre de 14-21h
Samedi 15 novembre de 11-21h
Dimanche 16 novembre de 11-19h

Venez nous y rencontrer !

 

Festival du Livre et de la Presse d’Écologie

La 12e édition du Festival du Livre et de la Presse d’Écologie se tiendra les 18 et 19 octobre 2014 à la Bellevilloise, dans le XXème arrondissement de Paris.

Le thème de cette année :  l’écologie des solutions.