Editions Myoho, développement durable, économie sociale et solidaire - Abel Rémusat

menu accessibilité

menu principal

  • Imprimer cette page
  • Envoyer cette page à un ami
  • Inscrire cette page dans les favoris (Internet Explorer uniquement)
  • Partager dans Facebook - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
  • Partager dans Myspace - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
  • Partager dans Twitter - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
  • Partager dans Viadeo - Ouverture dans une nouvelle fenêtre

Abel Rémusat

Jean-Pierre Abel Rémusat est né le 5 septembre 1788 à Paris où il meurt le 4 juin 1822
 
Très jeune il s’intéressa à la culture chinoise, alors très mal connue, après sa découverte de manuscrits orientaux rapportés par l’Abbé de Tersan. Il en apprit la langue (on l’appelait alors Tartare) tout en poursuivant des études à la Faculté de Médecine de Paris, pour suivre en cela la voie tracée par son père qui était chirurgien.
 
À 23 ans, il publia son Essai sur la langue et la littérature chinoises (Paris, 1811), suivi la même année de l’Étude des langues étrangères chez les Chinois. Il passe néanmoins son doctorat en médecine en 1813. En novembre 1814, il inaugure au Collège de France la première chaire de Langues et littératures chinoises et tartares-mandchoues. Il devient ainsi le fondateur des études chinoises en Occident. Il devient membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1815.
 
Son enseignement au Collège de France, qui consiste en exposés sur la grammaire chinoise, attire de nombreux étudiants de toute l’Europe. En 1821, il publie la première grammaire chinoise (écrite et parlée) qui sera utilisée jusqu’au début du XXème siècle.
 
En 1822, il fonde la Société asiatique dont il sera le secrétaire jusqu’à sa mort. Conservateur des manuscrits orientaux de la Bibliothèque royale à partir de 1824, il traduit les premiers textes sur le taoïsme, sur Confucius, et le Foe koue ki, récit d’un moine chinois à la recherche des sources du bouddhisme en Inde.
 
En 1826, paraît Les Deux Cousines, roman traduit du chinois et qui connaît un succès international.
 
En 1827, il publie trois tomes de nouvelles chinoises extraites du Kin-kou ki-kouan.
 
En 1830, Il épouse Jenny Lecamus, fille du maire de Saint-Fargeau dans l’Yonne, et meurt prématurément deux ans plus tard en laissant une œuvre inachevée.

Tous les titres de Abel Rémusat

Salon de l’Autre Livre

 

Salon de l’Autre Livre 2014

Le 12ème Salon International des Éditeurs Indépendants ouvre ses portes à 14h le vendredi 14 novembre dans le IVème arrondissement de Paris
Espace des Blancs-Manteaux
48 rue Vieille du Temple
M° Hôtel-de-Ville
Entrée gratuite

Vendredi 14 novembre de 14-21h
Samedi 15 novembre de 11-21h
Dimanche 16 novembre de 11-19h

Venez nous y rencontrer !

 

Festival du Livre et de la Presse d’Écologie

La 12e édition du Festival du Livre et de la Presse d’Écologie se tiendra les 18 et 19 octobre 2014 à la Bellevilloise, dans le XXème arrondissement de Paris.

Le thème de cette année :  l’écologie des solutions.